Conservation – Restauration

Notre mission

Le conservateur/restaurateur intervient sur la matière des œuvres et objets ayant une valeur patrimoniale, afin de les transmettre aux générations futures. Il ne s’agit pas de simples réparations améliorant l’aspect esthétique à l’instant présent mais d’une volonté de sauver notre patrimoine en prodiguant soins et conseils en vue d’une bonne conservation des œuvres à l’avenir.
Le restaurateur de documents anciens doit s’adapter à chaque œuvre et à chaque client avec leurs spécificités diverses.

Déontologie

La nature du papier, les différents médias utilisés, l’état de conservation du document graphique, sa destination et son histoire demandent une grande vigilance de la part du restaurateur. Chaque document est différent par sa nature et ses dégradations et conditionne l’utilisation de gestes de restauration différents.
A chaque étape de son travail, le restaurateur s’engage à respecter la déontologie de la profession, à savoir, le respect de l’intégrité de l‘œuvre du point de vue physique, esthétique et historique, la réversibilité des techniques utilisées et l’innocuité des produits et matériaux employés.

  • Le respect de l’authenticité de l’œuvre
    • Ceci suppose la connaissance et la reconnaissance des techniques employées, des différents supports, et de l’Histoire des Arts Graphiques afin de pouvoir choisir, après analyse, la  procédure de restauration adaptée.
  • La réversibilité des techniques
    • Toutes interventions doivent être réversibles sans détériorer le document.
  • La stabilité et innocuité des produits, des matériaux
    • Il est impératif que ses produits soit de qualités de conservation: neutre et stables dans le temps. Ceci implique une connaissance physique et chimique des matériaux, des phénomènes de dégradations mais aussi des produits utilisés.